Vendredi 5 novembre, l’USC se déplaçait du côté de Colomiers dans le cadre de la 10e journée de championnat de Pro D2. Au terme d’un match fou les Jaune&Noir sont parvenus à arracher les 4 points de la victoire, en dépit des prévisions des bookmakers qui annonçaient Colomiers, 3e du championnat, largement favori.

La composition de l’équipe :

Finalement, le troisième ligne Tim Agaba, malade, n’a pas effectué le déplacement avec le groupe. Le jeune talonneur géorgien Luka Petriashvili a donc rejoint l’équipe au dernier moment. Première feuille de match en Pro D2 pour lui !

Une première mi-temps terne :

Les Jaune&Noir entament bien la partie et occupent le camp Columérien pendant les 15 premières minutes, sans complexe. Les offensives audoises poussent les locaux à la faute à plusieurs reprises, permettant finalement à Samuel Marquès d’ouvrir le score à la 11′. Malheureusement, Colomiers se montre efficace, et, en quelques incursions dans le camp des hommes de Christian Labit, porte le score à 6-3 grâce à deux pénalités de Girard (20′ et 28′). Avec un peu plus de réalisme au pied, Carcassonne aurait pu être en tête à la pause mais le score en reste à 6-3.

Puis un dénouement incroyable :

Carcassonne attaque fort la deuxième période, à la 45′ minute, l’ailier Martin Dulon transperce l’alignement bleu plein centre, mais est finalement repris. Dans la foulée, Aaron Carroll contre Campagnaro et force Colomiers à aplatir dans son en-but. Trois minutes plus tard, Samuel Marquès échoue sur pénalité : son ballon vient heurter le poteau. Mais il en faut plus pour affaiblir l’enthousiasme des audois : suite à une touche, le talonneur Raphaël Carbou plonge pour aplatir le long de la ligne, malheureusement, son pied droit attrape la ligne et l’essai est refusé à la vidéo (48′).

Par chance, le buteur Columérien, lui non-plus, n’est pas en réussite et touche à son tour le poteau sur pénalité à la 56′. Quelques instants après, Colomiers inscrit le premier essai de la rencontre par l’intermédiaire de Saurs, bien décalé sur l’aile droite : 11-3. Par chance Girard touche à nouveau le poteau sur pénalité à la 61′. Il faudra attendre la 71′ pour que le dynamiteur du jour passe à l’action.

Entré en jeu suite à la blessure de Martocq, Damien Anon récupère un ballon sur une transmission aérienne de Javaud pour Palisson, tape un superbe coup de pied par dessus, traverse le terrain sur 60m et marque au bout de l’effort ! L’USC n’est plus mené alors que d’un point (11-10).

Mais les Jaune&Noir se font piéger sur le renvoi suite à une erreur technique qui profite à Rokoduguni, le score est porté à 16-10 en faveur des locaux. Carcassonne n’abdique pas, porté par les entrées en jeu des remplaçants, les audois jettent leurs dernières forces dans la bataille. Sur la sirène, nos joueurs livrent une véritable bataille pour forcer l’alignement columérien sur sa ligne d’en-but. Tour-à-tour, Huguet, Dulon, Castant et Calas sont stoppés à quelques centimètres. C’est finalement Youssef Amrouni bien lancé par Samuel Marquès qui finit par avoir raison de la défense locale. Florian Nicot est sanctionné pour avoir empêché l’essai avec son pied. Essai de pénalité. 16-17. Le bonheur au bout du suspense.

L’US Carcassonne termine ce second bloc sur une belle note, et peut profiter de la trêve l’esprit tranquille. Le club signe la plus belle dynamique du championnat sur ses 3 derniers matchs (1N, 2V). De quoi aborder sereinement la réception de Grenoble à Domec le 19 novembre prochain.

Réservez vos places pour le match : http://billetterie.car.dspsport.com/dsp/WEB/Site/index.htm?wId=CAR&rId=Ticketing&event=M87&perf=S1&profil=0

La joie dans le vestiaire :

Article Arsène Berron

Leave a Reply