Vendredi 15 octobre, les Jaune&Noir affrontent Aurillac au stade Jean-Alric. A quelques heures du départ pour le Cantal, Christian Labit (manager) et Pierre Reynaud (3e ligne) sont passés devant les micros des journalistes.

Christian Labit :

« Nous sommes sous pression, on va se déplacer sur une pelouse qui, habituellement, ne nous réussit pas.

Notre effectif est à nouveau amoindri, on a beaucoup d’absents, devant notamment, des joueurs importants.

Pour autant, on ne va pas à Aurillac pour faire le dos rond, on ne se déplace pas en soumis. On y va pour faire un résultat et ramener des points. Notre état d’esprit doit être celui-là. »

Pierre Reynaud :

« On peine à avoir de la continuité, c’est dommage car nous sommes capables de faire de bons matchs, de produire du jeu de qualité. Au cours de ce début de saison, bien souvent, nous sommes notre pire ennemi, c’est nous qui donnons les points, c’est nous qui faisons les erreurs qui permettent aux adversaires de revenir… Il faut arriver à gommer ces détails. »

« Personnellement, je me sens bien et épanoui, je suis très heureux au sein du groupe. Ça se passe très bien avec les entraineurs, mais surtout avec les joueurs. Il y a un esprit vraiment familial, dans le rugby, c’est important pour moi. Au niveau de mes performances, je reviens de blessure, je pense que je suis encore en deçà de ce que je peux donner. Je compte bien monter crescendo, de match en match. »

Leave a Reply