Dans quelques heures, les joueurs de l’US Carcassonne feront leur entrée sur la pelouse du stade des Alpes avec un objectif : gagner pour continuer de rêver à la qualification pour les phases finales.

Martin Dulon partage avec nous ses sentiments à propos de ce rendez-vous capital.

Salut Martin, pour commencer, parlons du derby remporté par l’USC il y a deux semaines. Ce fut un match accroché, avec des rebondissements, des essais refusés après vidéo… Quelle est ton analyse de cette rencontre ?

C’était un bon match de rugby, nous sommes mal rentrés dans la partie, mais on a su s’accrocher tout au long du match pour l’emporter au final malgré nos deux essais refusés. On a essayé d’envoyer du jeu, et ça a plutôt bien marché. Il faudra continuer sur cette lancée ce soir à Grenoble.

Grenoble justement, ce soir c’est un match capital pour l’US Carcassonne. Il faut absolument gagner pour se donner le droit de rêver aux phases finales. En tant que joueur comment se prépare-t-on pour un tel match ?

Personnellement, j’aborde ça sans pression particulière. C’est vrai que ce serait historique pour le club de se qualifier. On espère vraiment gagner ce soir pour accrocher cette 6ème place, même si on sait que notre sort ne dépend pas complètement de nous malheureusement. Mais on va faire le maximum pour y être et ça passe par une victoire ce soir.

Ce soir vous jouez à un horaire un peu différent de ce à quoi vous êtes habitués cette saison. 20h45 sur Canal+ Sport… Est-ce que ça change quelque chose dans l’esprit d’un joueur ?

Non pas particulièrement. C’est sûr qu’on joue plus tard. Cette saison, on n’a pas eu l’occasion de jouer à 20h45. Donc c’est plus au niveau de la préparation que ça change quelque chose, elle sera un peu différente. Mais ce soir, ça reste un match de rugby dans lequel il faudra mettre tous les ingrédients possible pour gagner.

Concernant ces ingrédients, sur quels aspects du jeu faudra-t-il être particulièrement vigilant pour l’emporter ?

Les fondamentaux d’abord… Il va falloir être très bons en conquête, en mêlée, en touche… Il faudra les dominer physiquement et essayer de les déplacer, puis derrière on devra essayer d’envoyer du jeu comme on le fait depuis pas mal de temps. J’espère que ça va marcher et que l’on parviendra à faire un bon match.

Nous vous souhaitons bonne chance en tout cas. La saison touche à sa fin, à titre personnel, tu es venu à Carcassonne avec l’ambition de trouver du temps de jeu. Quel bilan fais-tu de ta saison ?

Je suis venu pour prendre du temps de jeu. Au final, je n’ai loupé qu’un seul match depuis le début donc c’est très positif, d’autant plus que je ne m’y attendais pas. Au niveau rugbystique, avec le nombre de matchs, je sens que j’ai progressé par rapport au début de saison, donc je suis très content de cette saison à Carcassonne.

Selon toi, quels sont les domaines dans lesquels tu dois encore progresser ?

Je pense que je dois être meilleur dans le jeu aérien, devant la défense être plus à l’aise techniquement pour pouvoir créer encore plus de différences sur les duels. Et continuer à croire en ma bonne étoile.

Merci Martin ! Bon match.