Upcoming MatchBig Slam VS Miami Heats/10 mars 2022/New Yorkers Stadium

USC – ASBH: La victoire du coeur et du courage

Défaits la semaine passée sur la pelouse d’Agen (46-31), les « Jaune et Noir » étaient désireux de laver l’affront et de se rattraper dans leur antre de Domec. L’occasion était belle donc ce samedi, qui est plus face au voisin et « rival régional » de l’AS Béziers, sous un temps clément et dans une ambiance de derby. Pas favorisés par plusieurs décisions arbitrales, les Carcassonnais réussissaient l’exploit de s’imposer malgré une infériorité numérique dès la 25ème minute… Retour sur une victoire longue à se dessiner.

Les dix premières minutes de la rencontre étaient assez ternes, dix minutes servant de round d’observation durant lesquelles les deux équipes se jaugeaient. Mais, contrairement aux rencontres précédentes, les USCéistes protégeaient avec allant leur en-but pour ne pas encaisser d’essai d’entrée de jeu. C’est même Gilles Bosch qui inscrivait les trois premiers points du match sur une pénalité suite à une faute au sol (9′ – 3-0). Poussés par un public venu en nombre en ce beau samedi, les hôtes de cette rencontre tentaient tant bien que mal d’emballer la rencontre. Ce fut chose faite lorsque Joël Koffi s’en allait entre les perches biterroises suite à une belle phase de jeu entre Tuilagui, Lima et Koffi, laissant la défense « Rouge et Bleu » sur les talons, essai transformé par le botteur attitré Bosch (22′ – 10-0).
C’est alors que les affaires allaient se compliquer pour nos protégés.. Suite à une « importante » bagarre générale et quelques échanges de marrons « amicaux », Ursache se voyait expulser par l’arbitre, alors que l’ASBH n’était sanctionné que d’un simple carton jaune et pouvait terminer la rencontre à quinze… Une sanction lourde de conséquences, le tableau d’affichage n’indiquant que la 25ème minutes de jeu. La suite de la rencontre allait donc s’avérer extrêmement compliquée pour les « Jaune et Noir » tant une infériorité numérique est préjudiciable au rugby.
Déduction qui s’avérait d’autant plus vraie lorsque Caillet profitait des espaces laissés par la sortie d’Ursache pour inscrire un premier essai (transformé par Suchié), ramenant l’ASBH à trois petits points de l’USC (29′ – 10-7).
Les Jaunards tenaient bon leur court avantage lors des dix dernières minutes de la première période et pouvaient rentrer aux vestiaires, marqués par leurs efforts à 14 contre 15 mais toujours devant au score.

Mi-temps : USC 10 – 7 ASBH

A l’instar de la première période, la seconde commençait sur un rythme plutôt lent. Gilles donnait à nouveau un peu plus d’air aux siens sur une deuxième pénalité (50′ – 13-7). Avantage de courte durée car, dix minutes plus tard, l’ASBH prenait pour la première fois les devants dans cette rencontre en inscrivant un second essai par Bisman (transformé par lui-même) (60′ – 13-14). Les marrons « chauds » échangés lors du premier acte avaient donc refroidis pour l’USC qui, en plus d’être en infériorité numérique, devait, pour la première fois, courir derrière le score et donc se dévoiler.
Comme à l’accoutumée, et ce malgré les péripéties, les « Jaune et Noir » ne lâchaient rien. Une énième pénalité de Bosch redonnait l’avantage aux nôtres quelques minutes plus tard (63′ – 16-14). Malgré leur surnombre et une plus grande possession du ballon, les Biterrois s’avéraient bien trop stériles et brouillons pour inquiéter une défense carcassonnaise remaniée mais ultra-solidaire. Et c’est à cinq minutes du terme que Fabien Grammatico, sur un petit coup de pied à suivre et un rebond favorable, s’en allait aplatir la gonfle dans l’en-but adverse et annihilait les dernières lueurs d’espoirs héraultaises (75′ – 23-14)

Score final : USC 23 – 14 ASBH

Une victoire miraculeuse pour l’USC qui a su faire le dos rond une bonne partie du match et s’imposer malgré une infériorité numérique pendant les 3/4 du match. En atteste les propos de Christian Gajan en conférence d’après-match, qualifiant cette victoire comme la « victoire du coeur ». Félicitations donc aux joueurs qui ont su se surpasser malgré les aléas défavorables de cette rencontre, mais aussi aux supporters venus en nombre et qui n’ont jamais cessé de soutenir et d’encourager les leurs.

Prochain rendez-vous de l’USC, dimanche 12 avril à 15h00, avec un déplacement compliqué au stade Aguiléra de Biarritz, club luttant pour une place en demi-finale.

 
Retrouvez :
– la feuille de match
– les photos du match (à venir)