Upcoming MatchBig Slam VS Miami Heats/10 mars 2022/New Yorkers Stadium

tarbesuscUne défaite malheureuse
La victoire n’est pas passée loin samedi soir pour les Carcassonnais, qui ont dominé ce match pendant près de 60 min. Malheureusement, un coup du sort dans les 10 premières minutes et une indiscipline durant les 10 dernières ont été fatales aux hommes de Christian Labit.
Alors que les deux équipes rentraient sur le terrain, la forte averse prévue par Météo France faisait elle aussi son apparition, ne laissant guère de place pour le jeu au large. Et dès le coup d’envoi, ce sont les Tarbais qui s’installaient dans le camps carcassonnais pour récolter une pénalité sur un hors jeu de Bancroft. Laharrague donnait alors dès la 2ème minute l’avantage aux siens 3-0. Les carcassonnais réagissaient dans la foulée et récoltaient une bonne mêlée aux abords des 22m adverses. Mais alors que la mêlée Audoise était propre, Tuilagi partait au ras et glissait au moment de faire la passe à Julien Seron, qui glissait à son tour et devait laisser filer la gonfle ! Les Tarbais tapaient alors à suivre et en deux passes, Nicolas Laharrague filait inscrire le 1er essai de la partie. La transformation était manquée, mais les locaux menaient 8-0 au bout de 10 minutes.
La réaction des avants
Les Audois ne comptaient pas baisser la tête et se mettaient au travail dans la foulée avec notamment des avants qui progressaient à chaque ballon. Impérial en mêlée, l’USC récupérait tous les ballons d’attaque des Pyrénéens et pouvait s’installer dans le camps adverse. André Prétorius n’avait plus qu’à fructifier le travail. A la mi-temps, l’USC rentrait aux vestiaires avec un avantage de 12-8.
Cette domination dans le combat, en mêlée notamment, était flagrante et le public Tarbais se demandait bien comment ils allaient pouvoir se sortir de ce piège, surtout qu’à la 55ème minute, Carcassonne prenait un avantage de 7 points après une nouvelle pénalité de Pretorius (auteur de tous les points de l’USC) à la suite d’une pénalité récoltée encore une fois en mêlée.
Alors qu’ils avaient le match en main, les coéquipiers d’Etien vont perdre leur sang froid petit à petit. Cette indiscipline va alors mettre en lumière le très bon ouvreur Tarbais, Nicolas Laharrague, qui transformait même une pénalité de près de 50m. L’ USC ne menait plus que d’un petit point 14-15. C’est alors que Carcassonne récoltait une pénalité à 50m de l’en but. La capitaine Etien, laissait le jeune Villaret prendre sa chance. Malheureusement le coup de pied de l’arrière était trop court. Le public Tarbais commençait alors à vraiment y croire et les pyrénéens revenaient  dans la partie et allaient même prendre un avantage certain à partir à la 65ème minute, puis à la 76ème, grâce à deux pénalités transformées par Laharrague. Tarbes menait 20 à 15, et gardait la main sur la ballon jusqu’au coup de sifflet final.
1 point de bonus défensif
A l’issue de la rencontre, les Carcassonnais affichaient leur déception, surtout après avoir contrôlé la rencontre pendant plus de 50 minutes. Cependant nous avons pu être rassuré sur le très bon niveau du pack, qui a mis au supplice leur homologue Tarbais. La défense a elle aussi été une satisfaction. Les hommes du manager, Christian LABIT, repartent donc avec un point de bonus défensif. Il faudra alors renouveler ce type de performance samedi prochain contre Auch pour empocher une première victoire qui pourrait enfin lancer la saison de l’USC!
 
La Fiche Technique
Le résumé vidéo (LNR)
Les photos (Roland Cavezian et Bastien Tardy)