Un vent de jeunesse souffle à l’USC

 

Photo article prêt

De Gauche à droite ; Tiuke Mahoni (prêt Bayonne), Guillaume Martocq (prêt Bayonne), Martin Dulon (prêt Bordeaux), Frédéric Calamel (Président USC), Laurent Marti (Président Union Bordeaux Bègles), Didier Lacroix (Président Stade Toulousain), Pierre-Olivier Thoumieux (Président du conseil de surveillance de l’Aviron Bayonnais), Martin Page-Relo (prêt Toulouse), Baptiste Mouchous (prêt Toulouse)
 

A l’occasion d’une réunion des Présidents de clubs qui s’est tenue le mardi 07 juillet à Ernest Wallon, nos joueurs prêtés par des clubs de Top 14 ont eu le loisir d’aller à la rencontre de leurs présidents respectifs. Au-delà d’un simple cliché pour immortaliser le moment, il a été question de l’intérêts des prêts pour les deux parties.

Frédéric Calamel, co-président de l’US Carcassonne, apprécie tout particulièrement cet échange de bon procédé. En effet, le prêt de joueurs permet d’apporter un brin d’insouciance à l’effectif tout en valorisant la formation française. La Pro D2 est un championnat qui ne cesse d’élever son niveau. De ce fait, les joueurs peuvent s’aguerrir aux joutes de l’antichambre du Top 14 pour tenter de franchir un cap.

Laurent Marti (Président Union Bordeaux Bègles), Didier Lacroix (Président Stade Toulousain) et Pierre-Olivier Thoumieux (Président du conseil de surveillance de l’Aviron Bayonnais) militent en ce sens. Le Top 14 est un championnat très concurrentiel, certains jeunes, au commencement de leur carrière, ne peuvent intégrer la rotation de l’effectif. Afin de développer leur potentiel, les équipes incitent les joueurs à tenter l’expérience à l’échelon inférieur. L’objectif est d’accompagner les joueurs vers l’excellence par le biais d’un championnat compétitif et formateur.

 

A l’aube de sa 11ème saison consécutive en Pro D2, l’US Carcassonne, qui dispose de nombreux cadres au sein de sa formation, a fait le pari de miser sur la jeunesse !

 

Illustration article prêts