Upcoming MatchBig Slam VS Miami Heats/10 mars 2022/New Yorkers Stadium

Résumé Biarritz-Carcassonne

imageuneBOUSC

Crédit photo; page Facebook Biarritz Olympique

Pour cette 18ème journée de ProD2, les carcassonnais se déplaçaient sur les terres du Biarritz Olympique, à Aguiléra.

Avec pour condition climatique une pluie incessante, nous avons assisté à un match plutôt fermé. En effet, dès les premières minutes de la rencontre, on observe un échange de coups de pied. Les biarrots parviennent à camper un moment dans les 22 mètres des Jaune&Noir. Les basques conservent le ballon et poussent les carcassonnais à la faute. C’est une première pénalité pour Pierre Bernard, ouvreur du BO, sur la ligne des 22 mètres légèrement à gauche. Pénalité manquée, le score reste nul (5ème minute de jeu).

Après plusieurs en-avants, les canaris se retrouvent une nouvelle fois en tort, nouvelle pénalité pour Bernard, qui cette fois-ci passe, ouverture du score pour le BO (3-0, 12ème minute).

L’USC tente alors de relancer plusieurs fois le jeu, à coup de passes que cela soit à la main ou au pied. Ce qui a pour effet, de récupérer une pénalité, suite à une faute au sol. Renaud est alors à 47 mètres de poteaux, la trajectoire est là mais malheureusement le ballon heurte la barre transversale (3-0 24ème minute).

Quelques minutes plus tard, l’USC parvient à mettre la pression sur les biarrots et obtiennent une nouvelle pénalité pour Renaud, qui cette fois ci passera (3-3 28ème minute).

En revanche à partir de la 30ème minute, nous sommes face à un ping-pong rugby, en effet, les deux équipes se renvoient la balle. Mais les carcassonnais se mettent à la faute, les biarrots choisissent les poteaux, Bernard est en réussite (6-3). A la 34ème, Domolaïlaï commet  un plaquage  sans ballon, sanctionné d’un carton jaune. Les carcassonnais se retrouvent à 14 contre 15 pour les dix prochaines minutes. Suite à cette faute, Lucu et son équipe prennent les points (9-3).

Sur le lancement de jeu, les biarrots commettent un en-avant sur leur ligne des 30 mètres et s’en suit une pénalité en faveur des Jaune&Noir. Renaud prend le but et transforme (9-6 40ème minute). C’est donc sur ce score de 9 à 6 , en faveur du Biarritz Olympique, que les joueurs rentrent aux vestiaires.

Lors du retour des vestiaires, le jeu repart sur des échanges de coups de pied. Domolaïlaï revient sur le terrain à la 45ème. Après plusieurs pénaltouches des deux cotés et une succession de mêlées, c’est finalement les carcassonnais qui se mettent à la faute, Bernard tente la pénalité mais ça passe à coté des poteaux (9-6 62ème minute). À la 66ème, nouvelle pénalité pour les hommes de Quesada, 25 mètres en face des poteaux, ça passe, 12 à 6 pour le Biarritz Olympique.

Alors que la pluie s’intensifie, les biarrots parviennent sur un contre à marquer le seul essai du match. En effet, Adriu Delaî, parvient à aplatir en terre promise, la transformation est réussie, 19 à 6 pour les basques.

Avec cet essai, les biarrots parviennent à sceller le match, malgré de nombreuses pénalités en faveur de Carcassonne, le score en restera là, l’arbitre siffle la fin du match à la 83ème minute.

C’est donc un match frustrant pour nos carcassonnais qui ont encore une fois fait preuve d’engagement et qui ont malgré tout montré une défense valeureuse.

imagetexteBOUSC