Upcoming MatchBig Slam VS Miami Heats/10 mars 2022/New Yorkers Stadium

Douloureuse première à Aimé Giral pour l'USC

 

En plus de la lourde défaite (40-15), les Carcassonnais, qui se sont pourtant battus jusqu’au bout avec leurs armes, ont vu trois des leurs quitter le terrain prématurément sur blessure ou maladie.

Les deux victoires à domicile acquises de belle manière contre Agen et Pau n’ont pas été sans conséquence. Tuilagi et Tisseau avaient en effet quitté le terrain en boitillant. Deux semaines plus tard, et malgré la trêve, l’USC a connu une semaine compliquée avec les blessures d’Etien et de Bissuel, qui se sont ajoutées à la longue liste des absents pour ce derby contre Perpignan : Kruger, Tuilagi, Tisseau, Vilaret, Coste, Badiu et Newlands.

Christian Gajan a du composer sans ces nombreux joueurs pourtant si importants lors de la première partie de saison. Il appelait d’ailleurs pour la première fois deux espoirs, Louis Durbesson (3ème ligne) et Phil Cringle (pilier de formation mais prévu en seconde ligne pour ce match). Ce manque de densité et d’expérience s’est d’ailleurs fait sentir en première période. Très organisée, l’USAP va vite mettre à mal le pack Carcassonnais dans le combat et l’agressivité, qui se mettra très souvent à la faute (0-6 après 20 min de jeu). Puis Grammatico va faire les frais de ce manque de discipline en récoltant un carton jaune. Les Catalans vont pouvoir profiter de cette supériorité numérique et alors marquer 3 essais en 7 minutes. L’arbitre siffle alors la mi-temps sur un score de 25-3 en faveur des Catalans.

A la pause rien n’allait s’arranger, Ursache avait déjà laissé sa place à Etcheverry après une blessure à l’épaule, alors que Durbesson remplaçait Guironnet, malade. De plus, l’USAP va inscrire deux nouveaux essais sur des « turn-over » pour définitivement sceller l’issu du match (35-3 à la 53ème minute). Cependant les « Jaune et Noir » n’allaient pas rendre les armes si facilement.

Si devant ils n’arrivaient pas à faire le poids, ils réussissaient tout de même à mettre à mal la défense « Sang et Or » par leur vitesse, notamment grâce à la paire Lazzarotto-Brana et un Teyssier des grands jours. C’est d’ailleurs le capitaine du jour qui sonna la révolte en marquant un bel essai en combinant avec Lazzarotto et Grammatico sur le petit côté. Quelques minutes plus tard, le 3/4 centre marquait une seconde fois avec l’aide de Lazza. Le tableau d’affichage indiquait alors 35-15 à 20 minutes du terme et les Carcassonnais pouvaient encore nourrir un petit espoir de rapporter un point de bonus défensif.

Mais les Catalans vont vite mettre fin aux ambitions des troupes de Guicherd et Jaffres pour inscrire un dernier essai sur un maul pénétrant, faisant reculer la défense sur plusieurs mètres.

Score final 40-15 en faveur de l’USAP qui se rachette de belle manière après leur lourde défaite au match aller à Domec. Une défaite logique pour l’USC au vu des nombreux absents sur la feuille de match, mais le plus dur reste certainement la blessure inquiétante de Fabien Grammatico, touché au genou suite à une mauvaise reprise d’appui. Il faudra attendre quelques jours avant d’avoir plus de précisions concernant l’indisponibilité du 3/4 centre.

L’USC tentera de se refaire samedi prochain à 18h30 avec la réception d’Aurillac, actuel 5ème de Pro D2. D’ici là, le staff carcassonnais espère le retour de certains blessés (Newlands, Tuilagi, Etien, Tisseau, …)

 

– Retrouvez le résumé vidéo (lnr)

– La feuille de match (lnr)

– Le live (lnr)

– Les photos du match (© Roland Cavezian)