Conférence de presse d’avant match : Albi – USC

 

Ce matin, lors de la conférence de presse d’avant match, l’entraîneur des 3/4 Alexandre JAFFRES, le talonneur Pierre SABY et le deuxième ligne François TISSEAU, ont répondu aux questions des journalistes.

Extraits de la conférence de presse :

A.JAFFRES : [...]A partir d’aujourd’hui, c’est clair, on est en mission commando, pendant 5 mois ça va être très compliqué. Il faut qu’on donne le meilleur de nous même pour trouver des solutions, que ce soit joueurs ou entraîneurs. On a failli à Pau, on a failli face à Bourgoin et Bourg-en-Bresse, il ne faut plus que ça se reproduise. On va être plus intransigeant sur l’investissement des joueurs. C’est l’avenir du club qui se joue maintenant, on est dans une situation très inquiétante, il va falloir qu’on se comporte en homme pour les 16 matchs qu’il nous reste. Le rugby c’est avant tout un sport de combat, il faut qu’on arrête de se poser des questions et qu’on se mette dans la tête qu’il faut « s’y filer » sur le terrain. Ce weekend à Albi, je veux voir des mecs qui rentrent sur le terrain avec l’envie de gagner tous leurs duels.[...]

P.SABY : [...]Le weekend dernier Albi a réalisé une très belle performance sur la pelouse de Bourgoin. Ils vont avoir à cœur de confirmer face à nous samedi. Il ne faut pas croire qu’Albi va tomber dans l’excès de confiance ou qu’ils vont se relâcher parce qu’ils ont gagné à Bourgoin. Ce n’est pas dans leur état d’esprit, ils vont vouloir gagner ce dernier match de la phase aller face à son public pour pouvoir aborder la deuxième partie de championnat avec un peu plus de sérénité.[...]

F.TISSEAU : [...]On est dans une posture difficile depuis le début de la saison. On a loupé des matchs importants à la maison comme celui de Bourg-en-Bresse le weekend dernier. Maintenant il faut prendre les matchs un par un, ne plus regarder le classement ou les autres équipes et se concentrer sur nous même. Ce match à Albi s’annonce très compliqué, c’est une très belle équipe qui ne lâche rien jusqu’au coup de sifflet final. Ça va être plus dur qu’à Béziers car ils ont plus de cœur, plus d’envie. Ça serait super de ramener une victoire ce weekend, mais pour ça, il faudra faire le match parfait, chose qu’on n’a pas encore fait depuis le début de la saison. Albi sait que c’est un des matchs du maintien qu’ils vont jouer samedi. Dès que nous prenons des points on se crispe et on joue à l’envers : Il faut que l’on règle ce problème pour espérer ramener quelque chose d’Albi.[...]